chat ni evre

espace de rencontre melun Ce que vos cauchemars disent de vous

site de rencontres originales Selon une étude britannique, des cauchemars fréquents indiqueraient une frustration des besoins psychologiques fondamentaux.

sf prostitutes Guillaume Jacquemont
Image

rencontres avocats Si vous avez l’impression que dans les trois quarts de vos rêves, vous tombez d’une falaise ou vous êtes agressé dans la rue, prenez le temps de vérifier la fréquence de ces cauchemars : les émotions violentes qui y sont associées font qu’on la surestime souvent. Mais s’ils sont en effet récurrents chez vous, c’est peut-être le signe que vos besoins psychologiques fondamentaux ne sont pas satisfaits, suggère une étude menée par Netta Weinstein, de l’université de Cardiff, et ses collègues.

client prostituée loi Selon la théorie dite de l’autodétermination, ces besoins sont au nombre de trois : l’autonomie, le sentiment de compétence et les bonnes relations avec autrui. De nombreux travaux ont montré qu’ils sont essentiels à notre bien-être.

prostituee montreuil Pour déterminer si nos cauchemars sont liés à ces facteurs, les chercheurs ont interrogé plusieurs centaines de participants sur le contenu et la tonalité émotionnelle de leurs rêves. En parallèle, ils leur ont demandé d’indiquer leur degré d’accord avec une série d’affirmations du type : « J’ai le sentiment que les gens qui sont importants pour moi sont froids et distants à mon égard. » Ils ont alors constaté que moins les besoins psychologiques fondamentaux des participants étaient satisfaits, plus ces derniers faisaient de cauchemars (notamment des histoires typiques d’agression ou de chute) et plus leurs songes étaient emplis d’émotions négatives.

les plus belles rencontres sur facebook La façon exacte dont nos frustrations influent sur nos scénarios nocturnes reste à préciser et ces résultats ne mettront pas un point final aux débats sur l’interprétation des rêves, intenses depuis Freud. Mais ils s’opposent en tout cas à des théories comme celle d’Allan Hobson, de l’université Harvard, pour qui l’activité onirique n’est qu’un bruit de fond du cerveau endormi. Si leur message est encore flou, peut-être les rêves ont-ils bien quelque chose à nous dire sur notre état psychologique…

Abonnez-vous pour un accès illimité

site rencontre vienne gratuit starstruck rencontre avec une star streaming dvdrip Offre numérique Cerveau & Psycho

  • Accès en ligne illimité
  • Editions numériques des magazines
  • Archives depuis 1996

rencontre particulier var rencontre site maroc 5,30€ par mois

rencontre asie avis

brèves rencontres david lean

campus rencontre paris 2010

rencontre beynes

Vous avez déjà un compte ?

Identification

rencontre lili tournai Identifiez-vous pour accéder à vos contenus

rencontres petites annonces orleans Voir

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscription

rencontre jeune suisse Inscrivez-vous pour activer votre abonnement ou commander des numéros.

meet le gosier