intéressé par rencontrer

quand google street view rencontre des scènes de films Un nouvel espoir contre les douleurs chroniques

pour ou contre les rencontres sur le net Des chercheurs français ont identifié une molécule du système immunitaire responsable de certaines douleurs chroniques. Et ils ont mis au point un inhibiteur, qui diminue ces douleurs.

rencontres professionnelles du taxi Bénédicte Salthun-Lassalle
DouleurNeuropathique

site de rencontre cadeau Quatre millions de personnes en France souffrent tous les jours, sans arrêt, d’une forme de douleur pour laquelle il n’existe presque aucun traitement : la douleur neuropathique. Elle est due à une lésion d’un nerf périphérique, elle-même provoquée par divers facteurs comme un cancer, un zona, un diabète, un accident traumatique ou une intervention chirurgicale. Le problème, c’est que bien que la cause de la lésion soit guérie, la douleur persiste malgré tout. Mais voici peut-être un espoir pour ceux qui souffrent en permanence : Jean Valmier, de l’Institut des neurosciences à Montpellier, Didier Rognan, de l’université de Strasbourg, et leurs collègues ont identifié une nouvelle molécule responsable des douleurs neuropathiques, ainsi qu’une autre, qui bloque ses effets, et donc la douleur. Explications.

site de rencontre abitibi Une douleur initialement aiguë, due par exemple à une tumeur ou une blessure, devient parfois chronique : les neurones somatosensoriels ou nocicepteurs, qui détectent les informations sensorielles et la douleur dans la zone de la lésion et les transmettent au cerveau, fonctionnent de façon aberrante et continuent d'être actifs même quand la cause de la douleur a disparu. Ils sont devenus hypersensibles. Ces neurones sont situés dans les ganglions des racines dorsales de la moelle épinière et se connectent aux neurones des cornes dorsales, qui à leur tour communiquent avec les réseaux cérébraux de la perception de la douleur. Or les traitements actuels, des antiépileptiques ou des antidépresseurs censés diminuer l’excitation anormale des nocicepteurs, ne fonctionnent que chez 50 % des patients et n'atténuent que partiellement les douleurs, alors que les effets secondaires sont nombreux. D’où le besoin de nouvelles thérapies efficaces.

rencontre you Qu’est-ce qui provoque une sensibilisation des neurones de la douleur ? Les interactions des neurones et du système immunitaire jouent un rôle crucial. Les cellules immunitaires qui envahissent le site de la lésion sécrètent en effet toutes sortes de molécules qui réparent les tissus mais favorisent aussi l’hypersensibilité nerveuse. Les neuroscientifiques ont identifié l’une de ces substances : la cytokine FL. Ils ont montré que l’injection de cette molécule à des souris provoque des symptômes similaires aux douleurs neuropathiques, ainsi que les mêmes modifications moléculaires des neurones de la moelle épinière qui aboutissent à une chronicisation de la douleur. Cette cytokine agit en se fixant sur son récepteur spécifique nommé FLT3, et c’est bien cette liaison qui déclenche la cascade de transformations neuronales à l’origine de la douleur neuropathique.

Inhiber FLT3 permet d'éteindre la douleur

satisfaction site de rencontre Bloquer la liaison de FL à son récepteur supprimerait-il la douleur ? Des inhibiteurs de FLT3 existent déjà. Ils sont utilisés pour traiter certaines formes de leucémies et diminuent en effet les symptômes douloureux. Mais ces derniers ne sont pas spécifiques et engendrent de graves effets secondaires cardiovasculaires et immunitaires.

rencontres francophones net oubli acces Rognan et ses collègues ont alors criblé informatiquement trois millions de molécules et ont identifié un candidat, BDT001, qui supprime la liaison de la cytokine FL à son récepteur FLT3. Injectée à des souris souffrant de douleurs neuropathiques, la molécule BDT001 a entraîné en trois heures la diminution divers symptomes, dont l’hyperalgésie (le fait que la sensation douloureuse soit supérieure à ce qu’elle devrait être) et l’allodynie (une réaction douloureuse à des stimuli normalement indolores). Et ces effets ont persisté pendant 48 heures après une unique administration. Suite à ces résultats prometteurs, la start-up Biodol Therapeutics va lancer des essais cliniques chez l’homme, qui pourraient aboutir à la première thérapie spécifique des douleurs neuropathiques.

Abonnez-vous pour un accès illimité

allez voir les prostituées la rencontre des arts fous Offre numérique Cerveau & Psycho

  • Accès en ligne illimité
  • Editions numériques des magazines
  • Archives depuis 1996

club de rencontre gratuit a la reunion restaurant rencontre marseille 5,30€ par mois

rencontres acteurs publics

dom rencontre x

rencontre amoureuse surréalisme

rencontre easyflirt facebook reclame

Vous avez déjà un compte ?

Identification

rencontre petit lu Identifiez-vous pour accéder à vos contenus

description originale site de rencontre Voir

Vous n'avez pas encore de compte ?

Inscription

rencontre sexe villemomble Inscrivez-vous pour activer votre abonnement ou commander des numéros.

rencontre chrétienne suisse